Athamé

ATHAME

 

 

 

L'Athamé est un outil indispensable à la pratique sorcière. Il s'agit d'un couteau ou d'une dague, possédant une lame en acier à simple ou double tranchant et un manche isolant en matière naturelle (os, bois, ivoire ou corne). Les matières synthétiques doivent être évitées pour le manche de l'Athamé car bien qu'isolantes, elles perturbent les flux énergétiques. La tradition veut que le manche soit noir, mais tous ne s'accordent pas la dessus, et beaucoup de sorciers et de sorcières pratiquent avec un Athamé donc le manche n'est pas noir. Selon les traditions et les auteurs, la longueur de la lame varie de 13 à plus de 45 cm (la longueur d'une dague). A vous de prendre une lame avec laquelle vous vous sentez à l'aise. Par contre la garde devra être droite et former une croix avec la lame. Une fois consacré il est recommandé de placer celui-ci dans un étui ou un morceau de tissu afin de le protéger des objets et contacts profanes. Mais pas d'angoisses inutiles, un couteau qui aurait été profané est réutilisable, inutile de le jeter. Il suffit de le purifier puis de le reconsacrer. L'Athamé est un couteau rituel, pour les autres usages beaucoup utilisent le Bolline (cf. plus bas), mais certains sorciers n'hésitent pas à utiliser l'Athamé pour couper les herbes etc. Pour cela ils l'exècrent et le reconsacrent à chaque fois. Lors des rituels, l'Athamé sert à dissoudre les agglomérats énergétiques, grâce au pouvoir dissolvant des pointes. Il agit ici comme un paratonnerre. L'Athamé a aussi un usage symbolique, c'est un outil séparateur, un objet traditionnel de défense, un outil de transfert, de dégagement, et de clôture d'invocations et d'évocations (grâce, à la fois, à ses propriétés dissolvantes et à son pouvoir séparateur). L'Athamé est aussi utilisé pour soumettre certaines entités lorsque la baguette ne suffit plus. Il sert aussi à tracer ou à retracer symboliquement le cercle de protection, ainsi que les diagrammes. Pour cet usage on peut utiliser l'Epée si l'Athamé a une lame vraiment trop courte pour pouvoir aisément se baisser. D'ailleurs l'Athamé est en Sorcellerie ce que l'épée est en Magie Cérémonielle. Sur le plan symbolique, certains attribuent l'élément Air à l'Athamé (en raison de son lien avec le verbe), alors que d'autres lui attribuent l'élément Feu (en raison de la forge de la lame). Là encore ce sera à vous de choisir votre symbolique en fonction de votre ressenti personnel. La lame et le manche peuvent être ornés lors de la consécration de runes, de symboles (par exemple le symbole graphique de la lune et/ou un pentagramme), ou de lettres issues d'un alphabet magique (l'alphabet thébain par exemple).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×